Le nouveau CD de Blanche Baillargeon est d’une beauté apaisante. Mélodies élégantes dans leur méditations. La contrebasse de Blanche entraîne en ses accords des lignes harmoniques qui touchent l’âme avec une douzaine d’autres instruments de pure présence. Aussi, un choeur inoubliable avec un solo surprise. Une musique neuve, toute en douceur. Adieu Gonzalez, salut Blanche! Je préfère tes «Paysages» à «Chambers». De plus, ce «jour tranquille» est enluminé par un album riche de dessins délicats de Paule. Que demander de plus? Bravo pour cet opus rafraîchissant et personnel!
— Jean Royer, 27 avril 2015, Facebook

Oublie tout et tombe en amour

Une courte pièce enregistrée en septembre 2014 dans une grange mystérieuse, avec un choeur merveilleux composé de Lou Babin, Émilie Laforest, Luc Proulx, Marton Maderspach et Pierre-Emmanuel Poizat. 

Un disque magnifique qui rappelle un peu la luxuriance mélodique et harmonique de certaines oeuvres de Myriam Alter, particulièrement “ If “ et “ Where is there “. Des textures de bois, de cuivre, de cordes et de voix somptueuses. Une fort jolie voix qui chante bien le Brésil. Attention, cette Blanche Baillargeon nous amènera loin. Prenez la route avec elle.
— Daniel Gourd, 24 avril, Facebook

Ressac

Pour les amoureux de musique intelligente et sentie... j’ai tout arrêté le temps d’écouter.
Prise de son minutieuse où l’on entend aussi le cri des oiseaux...des consonances à la Nino Rota... influence marquée de la Fanfare Pourpour... peut-être aussi de Lorraine Desmarais... à un moment donné, j’ai pensé à la trompette de Michael Mantler dans un bon vieux Carla Bley... et en fermant les yeux, j’imaginais facilement Giulietta Masina déambulant sur cette musique sublime de Blanche Baillargeon. Les premières couleurs de ce printemps qui se veut tardif nous parviennent dans les illustrations fleuries, naïves et vivantes de la Madre, la magnifique Paule Baillargeon. Vous pourrez, vous aussi, assister à la naissance des “Paysages du jour tranquille” dont le lancement sera le 7 mai prochain.
Offrez-vous ce plaisir qui est en fait, un pur ravissement.
— Marie S. Comptois, 21 avril, Facebook

Enregistrement des cordes avec le Quatuor 4ailes